Zoom sur le fonctionnement d’un SARL

Articles récents

Bilan de compétence : comment le faire ?

Vous souhaitez faire évaluer vos compétences au niveau professionnelle ? Vous ne pouvez gagner que lorsque vous prenez le contrôle de votre vie et de

Comment ouvrir un compte bancaire en ligne ?

Ouvrir un compte bancaire en ligne est beaucoup plus pratique que de se rendre dans une agence bancaire, et c’est généralement assez facile. Que vous

Selon la signification d’une SARL, elle fait référence à une société à responsabilité limitée. C’est surtout une activité de nature commerciale que votre entreprise doit exercer dans le choix d’un tel statut juridique. Dans tous les cas, le statut d’une SARL reste la plus prisée par les artisans, les commerçants et les travailleurs indépendants. La SARL est classée comme une société qui met en valeur la collaboration de ses associés.

Des caractéristiques pour une SARL

Du point de vue juridique, découvrez que la SARL est une forme de société bien encadrée. Dans tous les cas, le statut de SARL est défini par le nombre de ses associés. Cet effectif est nécessaire lors de sa création et reste exigible pour le maintien de l’existence de la société. C’est ainsi que des textes réglementaires requièrent l’association d’au moins 2 personnes lors de la création de la société. Quoi qu’il en soit, le nombre maximal autorisé est fixé à 100. En cas de dépassement à ce plafonnement, la société doit opter pour un nouveau statut juridique approprié. Par contre, la création d’une SARL par une seule personne est autorisée par la loi. Il s’agit d’une SARL unipersonnelle ou à associé unique. Pour plus d’infos, n’hésitez pas de consulter les blogs dédiés. Vous pouvez trouver le guide idéal via une plateforme spécialisée sur le fonctionnement d’une SARL.

Un capital social pour une SARL

Sachez que le capital social de la Société à Responsabilité Limitée est limité au minimum au montant d’1 euro. Il peut être apporté, soit en numéraire ou en une somme d’argent, soit en nature ou en bien matériel ou immobilier selon l’apport de l’associé. Il peut être également présenté sous forme d’industrie. Cet apport fait correspondre à un savoir-faire ou une force de travail. En tout cas, quelle que soit la forme de cet apport, il permet de bénéficier des parts sociaux. Cependant, l’apport en industrie ne donne pas droit à la même contrepartie.

Une SARL pour une responsabilité limitée des associés

Comme son nom l’indique, la SARL mise sur la restriction de la responsabilité de ses associés. En réalité, les associés d’une SARL détiennent des responsabilités à la hauteur de leur apport respectif. Ce qui fait ressortir que leur patrimoine individuel est garanti vis-à vis des créanciers de l’entreprise. Ce sont surtout les apports en numéraire, en industrie ou en apports en nature qui sont remis en cause. Cependant, un associé peut cautionner personnellement l’entreprise pour permettre à cette dernière d’obtenir une allocation de prêt auprès d’une banque. Dans cette condition, le patrimoine personnel de l’associé en question peut être saisi selon des stipulations des lois en vigueur. Sachez qu’en principe, la responsabilité du gérant de SARL est plus accentuée que celle d’un associé dans tous les plans. Ce qui reflète qu’un associé gérant peut être aussi considéré comme un responsable faisant fonction de dirigeant. De son côté, un associé est reconnu juridiquement comme un gérant dès qu’il assume la fonction d’un gérant sans avoir le titre s’y rapportant. Dans cette condition, sa responsabilité est également remise en jeu.

Searching contacts

Laisser nous un message

Vos opinions nous importent

Une question ? Une suggestion ? Nous prenons en compte vos messages pour rédiger nos futurs articles.